Levée de fonds pour Ship&co, 100M de Yen

Voilà, c'est officiel (PR Times - en japonais - 日本初のEC向け出荷管理システム「Ship&co」が1億円の資金調達).

Nous avons levé 100 millions de yen (environ 750.000€) pour faire grossir [Ship&co] (https://shipandco.com/), mais aussi Bento&co. Bon, surtout Ship&co, mais Bento&co a encore de "quoi faire" et je résiste à l'envie de vous dire dès aujourd'hui que bientôt, nous allons produire et distribuer des boîtes à bento avec une licence incroyable. Chut.

100 millions de yen, par Spiral Ventures.
Le but est de mieux structurer l'entreprise, faire grossir l'équipe, développeurs, vente, support clients, avoir plus de clients et sortir notre API pour toucher d'autres types de clients.
Lever 100 millions de yen avec une équipe à moitié française et depuis Kyoto, non pas à Tokyo, c'est plutôt très rare ici au Japon.

d30646-1-995196-1

Ship&co en quelques mots : c'est une solution en ligne pour E-commerçants qui permet des gérer ses envois facilement. Sur une seule et même interface, Ship&co permet de créer les étiquettes d'envois de nombreux transporteurs (Post JP, DHL, FedEx, UPS, Sagawa, Yamato), à partir des commandes que l'utilisateurs reçoit sur son ou ses boutiques (Amazon, Shopify, Prestashop, Ebay, Rakuten, etc...)

Au lieu de copier coller les adresses ou de créer un fastidieux fichier CSV dans Excel, Ship&co automatise la collecte des adresses et permet d'imprimer l'étiquette du transporteur souhaité en 2 clics. On fait le lien entre les API de plateformes Ecommerces et les API des transporteurs

Ce type de solutions existe depuis quelques années, principalement pour des entreprises aux USA, avec ShipStation, ShippingEasy ou Shippo. En Europe, une Startup Hollandaise, SendCloud est sur le créneau, mais avec un business model différent de ce que l'on fait: SendCloud propose l'accès à des tarifs de frais de port avantageux et prend donc une commission sur ces frais.

Sur Ship&co, nous facturons chaque étiquette d'envoi, 20 yen (environ 15 cents). Nos clients utilisent leur propre compte transporteurs. Nous ne revendons pas des tarifs de livraison, les utilisateurs payent les frais de port à leurs transporteurs.

d30646-1-239828-3

L'avantage de SendCloud : offre très intéressante pour les "petits" Ecommerces qui ne peuvent bénéficier de bons tarifs.
Leur gros désavantage : la plupart des transporteurs ne veulent pas des tarifs à prix discount accessibles à tous en ligne. SendCloud aura donc du mal à proposer son offre via de nombreux transporteurs... sauf peut-être quand ils auront des clients actifs plus nombreux ?

D'ici là, j'espère que Ship&co aura aussi des bureaux à Paris.

On a créé Ship&co car on en avait besoin pour nos envois à Bento&co.
J'avais fait un premier "croquis" en mars 2013 (ci-dessous). Les choses ont pris du temps pour voir le jour, mais désormais, c'est lancé, nous avons des plus en plus de clients qui dépendent de Ship&co pour leurs envois tous les jours et cela fait plaisir à voir.

Capture-d-e-cran-2018-01-09-a--23.12.44

Ship&co est la première app faite au Japon disponible dans l'App Store de Shopify.
Ship&co est la première solution compatible FedEx dans la zone Asie Pacifique ("compatible program" by FedEx - tellement nouvelle que FedEx n'a pas encore de site où nous présenter dans la région - ça venir !).

Capture-d-e-cran-2018-01-09-a--23.28.41

Ship&co va être la première solution à être compatible avec les 3 transporteurs japonais majeurs : Poste JP, Sagawa et Yamato. Et ça, c'est quelque chose. Faire accepter notre fonctionnement à ces grandes entreprises plutôt conservatrices, ce fut un travail long, pas tout à fait terminé d'ailleurs, mais on voit le bout.
De nombreux rendez-vous, de nombreuses discussions pour convaincre, des contrats, des mails reçus à 23 heures et encore des rendez-vous (avec parfois 10 participants)... pour obtenir l'accès à des API.

Capture-d-e-cran-2018-01-09-a--23.28.18

Aucun mauvais sentiment quand je raconte ça. J'ai adoré ces discussions et suis fier du travail fait avec toute l'équipe (et nous ne sommes pas nombreux) pour en arriver là. Et la suite s'annonce excitante.

Quant aux discussions pour cette levée de fonds, ce fut très long, puis finalement rapidement fait...
Cela fait 2 ans que je cherchais à levée des fonds, mais la structure de l'entreprise ne le permettait pas facilement avec la présence d'un investisseur depuis 2012 trop gourmand.
Depuis juin, les choses avançaient mieux. Ship&co avait déjà des utilisateurs et un peu de revenus. Des VC ou des entreprises croyaient au potentiel.

Nous sommes passées près de 2 deals intéressants en Juillet puis en Septembre.
Deux manières différentes d'avoir des investisseurs pour faire grossir Ship&co.
Deux opportunités avortées, mais des opportunités de "créer" des chiffres, des business plans, un projet et donc des tas de documents qui ont finalement été très utiles fin 2017 quand "l'apparition" d'un VC dans la course s'est faite.

Désolé de ne pas être très excplicite, mais je sentirai certainement plus de liberté d'en parler dans quelques mois.
Capture-d-e-cran-2018-01-09-a--23.28.29

Depuis près d'un an, j'attendais ce moment. Et maintenant qu'il est là, il y a finalement moins de plaisir que je ne pouvais l'imaginer et beaucoup de pressions.

Je n'ai pas pu faire ça tout seul et la suite s'annonçant encore plus compliquée, je ne pourrai pas continuer sans plus de personnes de talents autour de moi. Si vous avez envie d'un nouveau challenge, à Kyoto, écrivez-moi (thomas @ bentoandco.com)
À suivre.

Show Comments